Management hospitalier: où sont les femmes?

Management hospitalier: où sont les femmes?

Les femmes ne sont pas encore nombreuses dans le top-management hospitalier. Le plafond de verre résiste. On compte bien quelques présidentes de CA, directrices générales ou médicales mais elles ne sont pas légion. Un atelier organisé durant le récent congrès de l'Association belge des hôpitaux (ABH) a permis de dresser quelques constats et de réfléchir sur des actions à entreprendre.

Congrès à l'étranger : MDEON tord le cou à une rumeur

Congrès à l'étranger : MDEON tord le cou à une rumeur

"De nombreux professionnels de la santé ont entendu dire qu'à partir de 2018, ils ne pourraient plus être invités par l'industrie pour participer à des congrès scientifiques. Cela n'est pas exact ", souligne MDEON.

Cafouillage chez Corilus

Cafouillage chez Corilus

Dans un souci de transparence, Corilus annonce avoir diffusé par erreur dans un mailing interne des informations concernant des médecins-clients à d'autres médecins-clients.

Réduire les délais aux urgences : l'exemple suédois

Réduire les délais aux urgences : l'exemple suédois

Premier point de contact pour beaucoup de patients, les urgences sont une vitrine pour nos hôpitaux, dont la réputation passe par une gestion proactive du temps d'attente. L'Hôpital Saint Göran montre la voie.

Prédire la sortie d'un coma: une technique prometteuse à l'étude

Prédire la sortie d'un coma: une technique prometteuse à l'étude

Savoir avec certitude si un patient peut se réveiller d'un coma pour décider de poursuivre ou d'arrêter les soins: une technique prometteuse est testée par des chercheurs avec l'espoir, à terme, d'éviter les cas de conscience douloureux.

Un travail épuisant

Un travail épuisant

En France, une vaste étude s'est penchée sur le sommeil des soignants. Elle montre qu'ils ont un temps de sommeil réduit par rapport à la population générale et qu'ils attribuent cette privation de sommeil à leur travail.

Des victimes d'erreurs médicales manifesteront dimanche.

Des victimes d'erreurs médicales manifesteront dimanche.

Des victimes d'erreurs médicales ou d'accidents médicaux manifestent dimanche pour sensibiliser les politiques et les médecins aux difficultés rencontrées non seulement pour obtenir réparation mais aussi aux suites de maladies chroniques et de handicaps consécutifs à ces erreurs médicales. Ils se sentent " mis au ban de la société ". L'asbl Erreurs médicales veut notamment que la loi française dite " Kouchner " soit introduite dans notre législation. Elle oblige les médecins témoins d'erreurs médicales à publier un rapport anonyme.

Dix ans de M-Deon : 60 millions d'euros pour l'hospitalité des médecins

Dix ans de M-Deon : 60 millions d'euros pour l'hospitalité des médecins

Pour la 11e année d'existence de M-Deon, la présidence échoit à l'Ophaco. Le rapport annuel qui est publié ce lundi nous apprend que l'hospitalité offerte aux professionnels de la santé repris dans les 5.537 demandes de visa approuvées en 2016 s'élève à la somme de 60,7 millions d'euros. L'Asbl affiche 96% d'approbations après réintroduction des dossiers refusés.

Lancement du projet DIADeM, un nouvel outil pour évaluer la santé de la Meuse

Lancement du projet DIADeM, un nouvel outil pour évaluer la santé de la Meuse

Le projet de développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse baptisé DIADeM a été officiellement lancé à Namur lors d'une journée de conférences à destination notamment des partenaires du projet. Dans le cadre du nouveau programme INTERREG (France, Wallonie, Flandre), DIADeM vise à identifier et à mesurer les perturbations dues aux rejets des stations d'épuration (STEPs), notamment des résidus médicamenteux, sur les organismes aquatiques du milieu récepteur.

Adapter les conseils médicaux

Adapter les conseils médicaux

Etant donné les caractéristiques de la réforme De Block du financement des hôpitaux, l'étude ING/Antares fait plusieurs recommandations dont une implication plus forte des médecins en adaptant la composition et la représentativité des conseils médicaux.

Plus de sacs en plastique pour les pharmacies wallonnes

Plus de sacs en plastique pour les pharmacies wallonnes

En France, on en a entendu parler durant des semaines dans les médias, mais en Wallonie, la nouvelle mesure n'a pas fait grand bruit... Depuis la semaine dernière, les petits commerçants du sud du pays ne peuvent plus distribuer de sacs en plastique à usage unique. Et les pharmacies sont également concernées par cette mesure.