Mons : le CHUPMB poursuit sa reconstruction

31/10/18 à 09:00 - Mise à jour à 10:44

Le Centre hospitalier universitaire et psychiatrique de Mons-Borinage compte poursuivre la rénovation et l'extension de ses infrastructures. Au sein du PHU coeur du Hainaut, l'hôpital va construire, en collaboration avec le CHU Tivoli, un laboratoire commun. Premier acte fort posé par le pôle hospitalier universitaire montois.

Mons : le CHUPMB poursuit sa reconstruction

© -

Le Centre hospitalier universitaire et psychiatrique de Mons-Borinage compte poursuivre la rénovation et l'extension de ses infrastructures. Au sein du PHU coeur du Hainaut, l'hôpital va construire, en collaboration avec le CHU Tivoli, un laboratoire commun. Premier acte fort posé par le pôle hospitalier universitaire montois.

" En tant que seul hôpital public de la région, nous avons toujours mené une stratégie responsable et visionnaire. Nous tentons d'anticiper au maximum les attentes de nos patients afin de répondre à leurs besoins en termes de soins, d'accueil et de bien-être en général ", explique Stéphane Olivier, directeur général faisant fonction du Centre hospitalier universitaire et psychiatrique de Mons-Borinage (CHUPMB). " L'institution a développé ses services grâce à un maintien de ses comptes à l'équilibre et à une gestion consciencieuse des ressources. Aujourd'hui, c'est sur ces bases solides que l'hôpital universitaire entend renforcer son offre de soins ", poursuit la direction. Elle a récemment introduit auprès de la Région wallonne son plan de construction et infrastructures pour les prochaines années.

Sur le site du CHU Ambroise Paré, une nouvelle aile (I) est prévue sur cinq étages. Ces derniers seront occupés, entre autres, par les deux unités gériatriques et le service de pédiatrie. Deux autres unités viendront compléter l'ensemble. " Par le biais de cette nouvelle aile, nous entendons finaliser toutes les rénovations de nos plus anciennes unités de soins. Implémenter ces services dans une structure flambant neuve permettra d'augmenter sensiblement la qualité de prise en charge et le bien-être de nos patients plus sensibles, à savoir les personnes âgées et les jeunes enfants " explique Jean-Luc Stouder, directeur logistique et infrastructures.

L'aile G, la plus ancienne de l'institution, va être rénovée pour y installer une cuisine d'assemblage et le restaurant du personnel, des services administratifs et des bureaux de consultation. Le service de psychiatrie va également être modernisé. La pharmacie va être agrandie. Un nouveau parking modulable pour le personnel va être ouvert.

La dialyse, exploitée conjointement avec le CHU Tivoli, va être installée dans de nouveaux locaux.

Sans oublier le CHP

Le site du CHP Chêne aux haies va accueillir une cuisine de production. Celle-ci renforcera les synergies entre le CHUPMB et les autres partenaires de son réseau locorégional.

Un nouveau bâtiment va être construit, près de la Défense sociale, pour abriter l'unité fermée qui hébergent les patients présentant un trouble psychotique. L'hôpital de jour Kâli pour adolescents, qui a ouvert ses portes en janvier 2016 sur le site du CHP Chêne aux Haies, va également recevoir un écrin plus adapté. Actuellement, l'équipe et les adolescents occupent un préfabriqué. L'hôpital de jour l'Insert, axé sur la réinsertion professionnelle, va bénéficier d'un réaménagement de ses infrastructures.

Un centre d'auto-dialyse sera être implanté sur le site du CHP.

Laboratoire commun

Le PHU coeur du Hainaut - qui regroupe le CHUPMB et le CHU Tivoli depuis novembre 2016 - compte créer un laboratoire commun sur le site de l'ancien Top Décor, situé à Nimy. " Les équipes de spécialistes de chaque site se réunissent au sein de ce laboratoire équipé d'un matériel dernier cri, faisant de lui un acteur de pointe dans le domaine, souligne la direction. Afin d'assurer la continuité des soins prodigués aux patients, un laboratoire dit d'urgences restera en place sur chacun des sites. " Une initiative semblable à celle prise par les hôpitaux publics bruxellois Iris qui ont créé le LHUB sur le site de l'hôpital Saint-Pierre.

" Ces projets de construction et de rénovation, couplé à nos équipes bienveillantes, porteront notre institution comme une infrastructure hospitalière publique de pointe, efficiente et tournée vers l'avenir ", a déclaré Marc Barvais, président du CHUPMB lors de la présentation du plan.