Le RSW ouvert au Personal Health Viewer

18/01/18 à 01:30 - Mise à jour à 09:22

Le Réseau santé wallon salue l'initiative fédérale de proposer un Personal Health Viewer aux patients à partir du mois de mars.

Le RSW ouvert au Personal Health Viewer

C'est le programme d'e-learning Oncostep qui fait l'originalité de la formation. © Isopix

Depuis des années, le Réseau santé wallon (RSW) implémente progressivement - en fonction de l'état d'avancement de l'informatique hospitalière - la possibilité pour les patients d'avoir accès à son dossier médical. "Plusieurs hôpitaux wallons offrent déjà cet accès aux patients, explique le Dr Philippe Olivier, président de la Fédération Régionale des Associations de Télématique Médicale (Fratem). Plusieurs centaines de milliers de dossiers ont déjà été consultés par les citoyens. Il n'y a pas d'opposition de principe sur le partage des informations mais des contraintes techniques."

Rappelons que le patient peut lui-même consulter la liste des documents accessibles via le RSW, et en limiter l'accès, via son espace privé. Il peut limiter l'accès à chaque document de santé référencé sur le RSW. Le cas échéant, il peut aussi se faire aider par son médecin généraliste.

Quant au Personal Health Viewer (PHV) que compte lancer Maggie De Block pour permettre aux patients d'accéder facilement aux données de santé encodées par les prestataires de soins, Philippe Olivier estime que cette initiative est positive. "Un accord de principe a été pris pour que la ministre ouvre une porte du portail fédéral vers le portail informatique des régions", précise le Dr Olivier. Le Cabinet De Block s'est déclaré soucieux (lire jdM 2524) de ne "pas dupliquer mais bien de rendre les données accessibles via le PHV."