La bienveillance obstétricale pour améliorer l'expérience de l'accouchement

20/09/18 à 08:30 - Mise à jour à 08:55

Le Pôle hospitalier universitaire (PHU) Coeur du Hainaut lance la première journée scientifique dédiée à la bienveillance obstétricale. Rendez-vous ce vendredi 21 septembre à Frameries.

La bienveillance obstétricale pour améliorer l'expérience de l'accouchement

© © Javier Larrea

Les équipes spécialisées du PHU Coeur du hainaut ont décidé de lancer une réflexion constructive et positive en faveur de la bienveillance obstétricale. " Une démarche qui part de la mauvaise presse autour de l'accouchement mais pas uniquement ", précise Sarah Giancaterini, responsable communication du PHU. " Cela en fait partie, inévitablement. Mais cela part d'une réflexion plus globale que nous avons eue au CHU Ambroise Paré", explique le Dr Magali Eykerman, gynécologue au CHU Ambroise Paré. "La notion de bienveillance est notamment ressortie. Nous avons voulu intégrer cette notion dans notre service pour améliorer l'experience des patientes, mieux comprendre leurs attentes."

Une journée d'échanges

La première journée de la bienveillance obstétricale vise les échanges et le déploiement d'une approche résolument humaine de l'obstétrique. " La naissance est un moment unique dans la vie d'un couple. Nous accompagnons les partenaires, tout au long de la grossesse, pour qu'elle se déroule ainsi que l'accouchement dans les meilleures conditions de bien-être et de sécurité " poursuit Annick Nouls, Sage-Femme en chef au CHU Ambroise Paré.

Ainsi, cette journée a pour objectif de réunir les acteurs de la périnatalité, le vendredi 21 septembre à Frameries, en plein coeur du Hainaut, pour :

1. analyser l'évolution de leurs pratiques, des attentes et représentations de la grossesse et de la naissance ;

2. faire le point sur leurs pratiques, au jour le jour sur le terrain, et les mesurer aux recommandations officielles ;

3. réfléchir sur l'impact émotionnel et relationnel du vécu de ces moments que sont la grossesse et l'accouchement ;

4. imaginer ensemble des outils concrets en faveur de la bienveillance obstétricale.

Il reste des places pour participer à cette journée qui se déroulera de 8h75 à 15h30 à l'auditoire de l'UPHOC, avenue des nouvelles technologies, 59 à 7080 Frameries. Le prix pour les médecins est de 110 euros, à payer sur place.