L'Or pour le CHC

05/07/18 à 08:00 - Mise à jour à 08:33

Depuis ce 26 juin, le CHC est accrédité au niveau or (JCI) pour ses 6 cliniques. Après les centres hospitaliers du Groupe Jolimont, il est le deuxième hôpital francophone à recevoir ce label de qualité pour l'ensemble de ses sites.

L'Or pour le CHC

© -

"Lors de la visite d'accréditation qui s'est déroulée du 28 mai au 1er juin, les huit experts canadiens ont examiné 22 processus prioritaires et rencontré plus de 500 personnes, parmi lesquelles des membres du conseil d'administration, de la direction et du personnel, des médecins et autres prestataires indépendants, ainsi que des patients et accompagnants. Ils ont visité les 6 sites du CHC -tSaint-Joseph (Liège), Espérance (Montegnée), Saint-Vincent (Rocourt), Notre-Dame (Waremme), Notre-Dame (Hermalle) et Sainte-Elisabeth (Heusy) - , mais également sa cuisine centrale et le chantier de la clinique du MontLégia. Au final, ils ont évalué près de 3.300 critères et ont trouvé un taux de conformité de 94% ", communique l'institution liégeoise.

Cette démarche d'accréditation, entamée en 2016, s'inscrivait dans la continuité, puisque le groupe hospitalier dispose déjà de plusieurs reconnaissances externes (1), tant pour ses services médicaux que pour son pôle hôtelier

L'accréditation est un fameux défi, surtout lorsqu'elle est concerne plusieurs sites. " En se lançant dans la démarche dès 2016, avant même le regroupement de ses trois sites liégeois sur le futur hôpital du MontLégia, le CHC avait la volonté d'harmoniser les pratiques de manière globale sur ses six cliniques, et pas seulement sur les trois hôpitaux dont l'activité allait être regroupée. D'aucuns ont pensé que c'était de la folie... Aujourd'hui, les résultats démontrent la pertinence de la décision ", résume Alain Javaux, directeur général du CHC. L'accréditation a constitué pour le CHC un incroyable moteur d'intégration des équipes et des services. L'implication de tous les acteurs de terrain dans la démarche, et particulièrement la participation des médecins, a permis de relever le défi."

Cinq institutions accréditées

"Les services ont remis à plat toutes les pratiques ou presque pour les structurer et les harmoniser. Ils ont revu et corrigé les procédures, formalisé et uniformisé ce qui devait l'être. Le partage d'expériences, les discussions sur les meilleures pratiques, la confrontation aux référentiels ont donné vie à de nouvelles pratiques ou procédures, qu'il a ensuite fallu partager selon que les procédures concernent un service ou impactent l'ensemble del'hôpital en touchant différents métiers (ex : gestion des médicaments,plan d'urgences...), déclare Philippe Miermans, directeur de l'amélioration continue de la qualité et de la sécurité au CHC.

Outre le CHC, les Centres hospitaliers de Jolimont, le CH Mouscron, la Clinique Notre-Dame de Grâce à Gosselies, et l'hôpital psychiatrique Beau Vallon ont déjà été accrédités.