Début des travaux d'agrandissement de l'hôpital de Marche

15/02/18 à 02:00 - Mise à jour à 09:20

Les travaux d'agrandissement de l'hôpital de Marche ont officiellement débuté vendredi en présence des ministres wallons Willy Borsus et René Collin. Attendue de longue date, l'aile B6 accueillera un plateau de consultations centralisées, de nouvelles unités de soins ainsi qu'un nouveau plateau technique et logistique.

Début des travaux d'agrandissement de l'hôpital de Marche

© -

Le chantier représente un investissement de 9 millions d'euros, dont 882.375 euros de subsides octroyés par la Région wallonne.

Le nouveau bâtiment s'élèvera sur 5 étages pour une surface globale de 5.000m². Il comprendra un plateau de consultations centralisées au rez-de-chaussée, un plateau technique au sous-sol, une gériatrie de 24 lits avec hôpital de jour au premier étage, ainsi qu'une toute nouvelle maternité de 17 lits au deuxième niveau.

Le troisième niveau pourrait abriter une unité de revalidation locomoteur. "Le projet est en cours de réflexion", observe Philippe Deleuse, directeur médical de l'IFAC, qui regroupe les hôpitaux de Marche et Bastogne. "L'IFAC est la seule institution qui n'a pas de lits de revalidation. L'ouverture d'une telle unité contribuerait à la réduction de la durée de séjour aigu, mais cela ne peut se faire qu'avec un hôpital fonctionnant sur deux sites."

La construction du B6 est la première étape du plan Vivalia 2025 qui prévoit la reconfiguration de l'offre hospitalière en province du Luxembourg sur deux sites - un centre Nord à Marche et un centre hospitalier régional près d'Habay. "Il n'est plus concevable de fonctionner avec 3-4 équipes médicales en province du Luxembourg", souligne Yves Bernard, directeur général de Vivalia. éIl faut organiser les disciplines sur l'ensemble de la province. Mais nous nous heurtons toujours à des sous-régionalismes qui handicapent encore Vivalia."