De quoi meurt-on en Wallonie?

21/09/17 à 14:03 - Mise à jour à 13:41

En Wallonie, le taux annuel de décès est en moyenne de 10,6 décès pour 1.000 habitants âgés de plus d'un an. L'IWEPS recense les causes de décès.

De quoi meurt-on en Wallonie?

Cemetery © © Ramón L. Pérez Pinar

Entre 2012 et 2014, 37.636 Wallons sont morts chaque année. C'est ce que révèle l'IWEPS dans son dernier rapport "Les chiffres clés de la Wallonie 2017".

On ne s'étonnera pas de lire que les causes de décès évoluent avec l'âge. "Avant l'âge de 1 an, les 145 décès annuels trouvent principalement leur cause dans les conditions périnatales (48,3%) ou les malformations congénitales et les anomalies chromosomiques (25,4%), avance l'Institut wallon de l'évalution, de la prospective et de la statistique (IWEPS). La mort subite du nourrisson représente , quant à elle, 8,8% des décès par an. Chez les 10-24 ans, 64% des décès sont dus à des causes non-naturelles . Entre 25 et 44 ans, un décès sur cinq est un suicide et près d'un décès sur cinq est la conséquence un accident. Après 45 ans, ce sont les tumeurs et les maladies de l'appareil circulatoire qui sont les plus meurtrières."

L'IWEPS publie un tableau complet des causes de mortalité par âge et par sexe pour la période 2012-2014. Nous y reviendrons en détail dans notre prochaine édition papier.

L'institut met en garde ceux qui voudraient faire des comparaisons avec d'autres régions parce que le taux brut de mortalité est influencé par la structure de la population. Il n'est donc pas comparable tel quel.