Vitesse 41: des vacances à vélo

Vitesse 41: des vacances à vélo

Parce qu'une semaine de vacances n'est pas toujours faisable, Roularta Healthcare vous a concocté en collaboration avec Kortweg ...

BeTransparent : tout le monde sur le pont

BeTransparent : tout le monde sur le pont

Les médecins et autres prestataires de soins sont tenus désormais de déclarer tous cadeaux ou subventions des différentes industries ...

L'Or pour le CHC

L'Or pour le CHC

Depuis ce 26 juin, le CHC est accrédité au niveau or (JCI) pour ses 6 cliniques. Après les centres hospitaliers du Groupe Jolimont, ...

Management hospitalier: où sont les femmes?

Management hospitalier: où sont les femmes?

Les femmes ne sont pas encore nombreuses dans le top-management hospitalier. Le plafond de verre résiste. On compte bien quelques ...

L'assurance autonomie enfin sur les rails

L'assurance autonomie enfin sur les rails

C'était dans l'air, c'est désormais chose faite : le Gouvernement wallon a approuvé, en première lecture, le projet de décret ...

RSB : des données médicales pour tous

RSB : des données médicales pour tous

L'accès au contenu des données de santé sur le Réseau santé bruxellois (RSB) sera dorénavant ouvert aux patients, sous certaines ...

Service de radiothérapie commun

Service de radiothérapie commun

Les Cliniques universitaires Saint-Luc et la Clinique Saint-Jean vont exploiter ensemble leurs services de radiothérapie respectifs à partir du 1er juillet 2018.

La majorité des médecins en faveur d'un filtre aux études de médecine

La majorité des médecins en faveur d'un filtre aux études de médecine

C'est une enquête nationale de l'Absym qui le révèle: plus de la moitié des généralistes (53%) et des spécialistes (60 %) sont favorables à un "filtre" pour les études de médecine bien qu'ils reconnaissent avoir été majoritairement contre le numerus clausus durant leur propre formation. L'enquête a été menée auprès d'envrion 1.300 répondants.

Les agressions verbales par des patients en augmentation à l'UZ Brussel

Les agressions verbales par des patients en augmentation à l'UZ Brussel

D'après le rapport, la demande de soins a cru l'an dernier à l'UZ Brussel. Le nombre de consultations a ainsi augmenté de 2,3% par rapport à 2016, à 369.410. Quelque 30.330 admissions ont par ailleurs eu lieu, un chiffre stable comparé à 2016, alors qu'une hausse de 2,8 pc a été notée pour les arrivées aux urgences.

Le CSS et le KCE veulent la création d'une instance d'avis au sein de Sciensano

Le CSS et le KCE veulent la création d'une instance d'avis au sein de Sciensano

Le Conseil supérieur de la Santé et le KCE, le Centre fédéral d'expertise des soins de santé, tenteront dans les négociations avec le cabinet de la ministre de la Santé publique Maggie De Block d'obtenir de figurer dans le Sciensano "phase 2" au sein d'une "DG Avis" qui préserverait d'une certaine manière la spécificité de ces deux organes. "Nous allons travailler jusqu'au bout pour avoir cela", a en tout cas indiqué Jean Nève, le président du CSS, mercredi en marge de l'assemblée générale de cette instance.

Protocole de coopération avec les Ardennes Flamandes

Protocole de coopération avec les Ardennes Flamandes

La Zone de secours des Ardennes Flamandes, les zones de police de Brakel, Ronse, Ardennes Flamandes et Zottegem/Herzele/Sint-Lievens-Houtem, l'AZ Glorieux Ronse, l'AZ Sint-Elisabeth Zottegem, l'AZ Oudenaarde et le gouverneur de la Province de Flandre orientale ont signé un protocole de coopération.

Chez les moins de 24 ans, 6 personnes sur 10 s'estiment en bonne santé (Mutualités libres)

Chez les moins de 24 ans, 6 personnes sur 10 s'estiment en bonne santé (Mutualités libres)

La santé est un sujet de discussion régulièrement abordé en famille, selon les sondés, "très régulièrement" (15%) ou "assez souvent" (47%). Les thèmes les plus régulièrement discutés sont la qualité de l'alimentation (citée par 73% des répondants), le bien-être moral et la santé mentale (57%), le coût des soins de santé (56%), l'attention portée au poids (54%) et le sport et l'activité physique (52%). Ne semblent par contre que très rarement abordés en famille la consommation de stupéfiants (11%) et l'usage abusif des écrans (13%).

Le CHU de Liège voit grand

Le CHU de Liège voit grand

D'ici 2025, l'hôpital académique liégeois va investir 295 millions d'euros dans ses infrastructures sur deux sites : le Sart-Tilman et les Bruyères.